MOOD

FATIGUE DE PRINTEMPS

mars 3, 2022
Fatigue

Le printemps arrive et il semblerait normal de sauter de joie. Mais en vérité, vous vous sentez complètement flagada et un peu morose. Pas d’inquiétude cette fatigue saisonnière est tout à fait normale. 

Fatigue ou léthargie de printemps

Notre métabolisme s’est beaucoup ralenti pendant l’hiver et lorsque le printemps arrive, avec des heures d’ensoleillement plus longues et plus fortes, le corps doit s’adapter au changement. Notre température corporelle augmente, les vaisseaux sanguins se dilatent, la pression artérielle diminue. La lumière incite le corps à libérer davantage de sérotonine, l’hormone de l’activité. Et cette adaptation ne se fait pas du jour au lendemain, faut pas rêver, elle prend du temps, au moins deux à trois semaines. C’est comme un léger décalage horaire. Le corps a été amené à sortir de son rythme habituel.

On parle alors de léthargie ou de fatigue printanière.

Reconnaître les symptômes

Les symptômes les plus courants sont la fatigue, les vertiges, l’irritabilité, les maux de tête, une légère sensibilité aux changements de temps et un sentiment général de tristesse. Sans oublier les infections virales, qui sont courantes lors des changements de saison et viennent ajouter une couche.

Comme d’habitude les personnes les plus exposées à cette léthargie printanière sont (roulement de tambour) les femmes ! Tout particulièrement celles avec des problèmes sanguins ou qui font très peu d’exercice pendant l’hiver – Il faut savoir que les variations de température entre le jour et la nuit exercent une pression supplémentaire sur les vaisseaux sanguins et la circulation.

Faire une pause

Personnellement, je suis toujours très fatiguée et un peu morose lors des changements de saison. Ma façon de passer le cap est alors de ralentir le rythme, de faire une bonne pause. D’ailleurs, toute la maison fait une pause (quelque chose que notre choix d’instruction facilite énormément). On en profite pour aller se promener un maximum, la lumière stimulant la production de sérotonine. On essaye de manger majoritairement des produits frais, riches en vitamines, de boire beaucoup d’eau afin de bien préparer notre corps pour le printemps et de faire plus d’exercice physique (comme la marche). Tout cela aide énormément à passer le cap.

 Donc, si comme moi, vous vous sentez mollement tristes ou tristement mous, sachez que tout va bien, que vous n’êtes pas seuls, allez-y doucement et laissez couler les choses. Vous verrez, ça ira mieux dans quelques semaines.

Prenez soin de vous.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

*

code