READ

LA BERLUE

avril 5, 2022
La berlue

Au cours de ces dernières années, j’ai fait de très belles rencontres. J’aurais pu finir ces chroniques avec grand nombre d’entre vous dont j’ai aimé le travail, la sensibilité artistique, l’humanité ou l’engagement éditorial. Mais il m’a semblé naturel de finir avec celles qui m’ont offert un nouveau commencement. Entre les éditions Voce Verso et moi c’est d’abord une belle rencontre littéraire. C’est aussi un engagement partagé autour de la littérature dite de jeunesse. Et c’est enfin un regard d’éditrice sur mon écriture et une confiance accordée à une première fois. Je n’aurais pas aimé écrire un livre sans cette dimension humaine. Et puis, il y a cette rencontre avec Bérengère Mariller-Gobber. Une rencontre marquante et généreuse pour ma fille, qui a longuement échangé avec elle lors du dernier salon de Montreuil. Je suis donc très heureuse de vous présenter aujourd’hui La berlue, son nouvel album sans texte pour les éditions Voce Verso.

L’histoire de La berlue

Un petit garçon rentre de l’école. Sur son chemin, il croise un homme à tête de chien, puis une fois à la maison, après avoir suspendu son manteau à la “pa-cerf” de l’entrée, il embrasse sa grand-mère qui se détricote … un peu étrange comme fin de journée. N’y aurait-il pas un peu de magie dans l’air ?

Ce qu’on aime

Les livres d’images sans texte sont entièrement racontés par leurs illustrations. Offrir un album sans texte à un enfant c’est nourrir la création d’un dialogue et renforcer l’autonomie d’un jeune lecteur. Chaque lecteur va créer sa propre histoire avec ses propres mots, quelle fierté !

Le livre sans texte nourrit la capacité d’un enfant à déduire ce qui se passe dans l’histoire. En l’absence de mots pour le guider, il va devoir trouver ce qui se passe, en utilisant uniquement les illustrations et son imagination. Et dans La berlue, l’imagination est bien là, elle guide les pas de notre jeune héros. Ce livre m’a touché car il m’a rappelé ma propre enfance. Pour échapper à un quotidien qui me paraissait parfois lourd, je ne portais pas mes lunettes. Cela me permettait de voir ce que j’avais envie de voir, d’avancer dans une sorte de flou créatif et familier. Même si ici la souffrance n’est pas le thème, cela montre bien que le lecteur interprète à sa façon un album sans texte.

La berlue nous a donné le sourire, c’est un très joli album. L’univers de Bérengère Mariller-Gobber est à son image, solaire, accueillant et doux. On a envie d’y entrer et d’y rester un moment, car il y fait bon vivre. Ses dessins aux crayons donnent un effet très naturel, familier, vivant et riche en sensibilité artistique.

Pour qui est ce livre ?

Pour le petit lecteur qui aime se promener dans de belles images et qu’on lui raconte des histoires, mais aimerait bien lire tout seul comme un grand. C’est l’album parfait pour créer un moment d’échange précieux, où l’enfant va pouvoir raconter une histoire à ses parents.

La berlue est déjà en librairie, il n’attend plus que vous.

ISBN : 979-1095030195

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

*

code