READ

LA FILLE QUI PARLAIT OURS – ROMAN DÈS 10 ANS

mars 25, 2022
LA FILLE

La maison qui parcourait le monde a été une lecture marquante pour ma fille. Quel plaisir donc de découvrir le deuxième opus de Sophie Anderson, La fille qui parlait ours (The girl who speaks bear). Un roman traduit de l’anglais par Marie-Anne de Béru et publié dans la collection Médium ( romans pour lecteurs de 12+), chez l’École des Loisirs.

L’histoire de la fille qui parlait ours

Quand elle était bébé, Yanka a été trouvée devant la tanière d’un ours. C’est pourquoi les villageois l’appellent « Yanka l’Ourse », mais aussi parce qu’elle est plus grande et plus forte que les autres enfants du village. La mère adoptive de Yanka a beau être aimante et Sasha, son meilleur ami, dévoué, quelque chose manque cruellement à sa vie. Elle n’arrive pas à trouver sa place dans le village et essaie d’ignorer les chuchotements et les regards étranges faits à son encontre. Si elle pouvait être aussi forte à l’intérieur qu’à l’extérieur !

Yanka décide de s’enfuir de chez elle à la recherche de réponses sur sa véritable identité. Commence alors pour elle un voyage bien au-delà de ce qu’elle avait imaginé. Et de rivières glacées en montagnes brûlantes, elle va rencontrer en chemin un groupe d’amis extraordinaires.

Ce qu’on aime

On aime les contes et le folklore slave. Et Sophie Anderson y puise ses thèmes et son inspiration pour nous raconter un véritable conte de fées. Les aventures de Yanka sont palpitantes, pleines de danger, d’enchantement et d’histoires dans l’histoire (on adore). C’est extrêmement bien raconté, avec un mélange harmonieux de merveilleux et de traditionnel. Sophie Anderson véhicule de beaux messages comme l’importance de l’amour, de la loyauté, de l’acceptation de ce que l’on est…

Tous les personnages sont intéressants, merveilleusement dessinés et attachants. On aime beaucoup Sasha et sa belle amitié, Moustache la belette de Yanka, qui l’accompagne et lui offre à la fois des moments comiques et sages, et bien d’autres encore.

S’il n’est pas nécessaire de lire auparavant La maison qui parcourait le monde, nous vous invitons vivement à le faire. Tout particulièrement parce qu’elle fait son apparition dans cette nouvelle histoire, pour notre plus grand plaisir. Les histoires dans l’histoire donnent une tout autre dimension au roman. Elles nourrissent l’intrigue et enrichissent l’histoire principale.

Pour qui est ce livre ? 

Pour tous les lecteurs qui ont envie de se plonger dans une histoire imaginative et fascinante. Ce merveilleux conte est accompagné par les charmantes illustrations de Kathrin Honesta. Déjà en librairie.

ISBN : 978-2211315517

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

*

code