MOOD

L’ATTENTE

février 14, 2022
L’ATTENTE

 

« Rien derrière et tout devant, comme toujours sur la route » – Jack Kerouac.

L’attente

L’attente a commencé, l’attente d’un nouveau départ… 

La brume s’est levée sur une nouvelle journée, le froid commence à se faire sentir et je sens que ce nouvel hiver pour moi sera long.

Va-t-il se prolonger plus qu’il ne faudrait ? Ou le printemps viendra-t-il à temps pour me sauver ?

Je ferme les yeux et je m’évade.

J’imagine déjà cette terre inconnue qui me tend les bras, mon esprit s’échappe et vagabonde, avide de nouvelles sensations. 

J’aimerais déjà la sentir, je sais qu’elle se cache, là tout au creux de moi. Et pourtant, elle me semble encore si lointaine, si inaccessible.

L’attente

Mon cœur vibre d’un désir nouveau, mes pieds impatients rêvent de fouler des chemins inconnus. L’aventure, tel un rugissement lointain, m’appelle en vain : ”quand, mais quand reviendras tu ?”.

Pas encore, pas tout de suite, bientôt j’espère…

Mon esprit vagabonde, mon coeur bat sourdement, mon estomac est noué. Je suis en manque.

Comment le supporter ? Je ferme les yeux et je respire. Je suis là. Oui je suis là.

J’essaye de me concentrer sur ce maintenant. J’essaye de rappeler mon esprit qui court devant.

Le temps, qui dans cette attente me semble si long, est plein de fourberie. Car lui, n’attend rien.

Et je sais que demain viendra vite, peut-être même trop vite … 

L’attente

Attendre. Voilà ce qu’il me reste à faire. Attendre jusqu’à ce que demain arrive enfin.

Et s’il vient quand je ne l’attends pas ?

Sera-t-il en avance ou se fera-t-il encore désirer ?

Qu’importe pourvu qu’il vienne…

Je l’imagine, je m’imagine.

Quel sentiment m’habitera quand il sera enfin là ? La peur, l’excitation, une sérénité retrouvée ?

Je m’égare, demain n’est pas encore là, demain n’est encore qu’un vrombissement lointain.

Pourtant je le sens grandir en moi.

Stop. Respire. Écoute.

Une petite voix me souffle tout bas : “hier n’est plus, regarde moi ! Je suis là, je suis aujourd’hui. Ne m’ignore pas, demain viendra vite et tu me regretteras.”

Je respire, j’ouvre les yeux, je regarde autour de moi, la brume s’est levée.

Et si en attendant je vivais ?

Ninon Dufrénois (2022)

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

*

code