MOOD

MINDFULNESS

mai 4, 2020
MINDFULNESS

Apprendre à lâcher prise

En ce moment j’entends beaucoup d’inquiétude évoquée, beaucoup de colère projetée aussi et cela me renvoie à mon propre chemin mental. Quand je ne suis pas en accord avec moi même, l’autre m’énerve, quand je suis anxieuse je me laisse envahir par mes peurs.  La vie est compliquée c’est un fait. La seule chose que je peux m’offrir est d’apprendre chaque jour à lâcher prise. D’apprendre à me concentrer sur le moment présent et de ne pas essayer de vouloir tout maitriser.

On parle alors de mindfulness. C’est se concentrer sur l’ici et maintenant, ne plus être juge, mais juste observateur.

Bien entendu, je ne suis pas parfaite et parfois, entrainée par la fatigue et mes propres insécurités, il m’arrive encore de glisser. Mais avec la pratique j’arrive à me recentrer plus rapidement qu’auparavant sur l’essentiel.

Des outils pour progresser

C’est un apprentissage de tous les jours, accompagné de petites techniques à maîtriser comme:

  • Savoir s’arrêter et se concentrer sur sa respiration pendant quelques minutes.
  • Cultiver quotidiennement la gratitude afin de rester créatif et optimiste dans les moments difficiles.
  • Remplacer l’auto-critique par de l’auto-compassion (nous sommes tous dignes d’amour et d’attention et il est normal de faire des erreurs).
  • Se tenir droit pour se sentir plus confiant.
  • S’accorder au minimum 20 minutes par jour pour bouger ou méditer.
  • Marcher dehors le plus possible.
  • Adopter un régime alimentaire sain.
  • Ne pas négliger les bienfaits d’une bonne nuit de sommeil.

Cultiver l’optimisme

À tout cela, j’ajoute ne pas s’abreuver d’informations négatives. Si en début de confinement nous jetions un oeil sur les titres de journaux, nous avons vite arrêté. Ce confinement m’a conforté dans nos choix. Je suis maintenant convaincue que nous pouvons aller encore plus loin dans ce que nous avons entrepris. À nous de nous en donner les moyens.

Quand je me mets dans un état de mindfulness, je ne me fais plus avaler par le reste.

Bref, cette photo surréaliste est là pour vous dire qu’en vous se trouve un jardin secret. Un jardin dont vous seul détenez la clé. Une clé qui ouvre son portail et qu’il appartient à vous seul de le faire fleurir comme bon vous semble. 

Demain c’est aujourd’hui et aujourd’hui c’est ici et maintenant. Je vous embrasse.

 
 
 
 
 

 

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

*

code